logo superforge
Nos projets clients
Notre expertise
L’équipe
Blog
Publié le
26
September
2022
Mise à jour le
10
minutes

Entreprendre sans compétences techniques

Dimitri
Nicolas

Pour entreprendre et concrétiser son idée, il arrive le moment où il faut développer son projet. Mais est-il possible de créer sa startup sans compétences techniques ou très peu ? Doit-on vraiment chercher un CTO ?

La notion de CTO (Chief Technical Officer) a du sens que dans un scope plus précis. Quand on sait où on met les pieds. Quand on lance sa startup, son idée, son concept… On teste les choses avant de prendre des décisions plus précises.

Du coup, la question à se poser est simple : Est-ce que j’ai besoin d’un développeur dans mon équipe pour tester mon concept ? La réponse est : pas forcément !

On va voir dans cet article pourquoi.

Les problèmes liés à la recherche d’un profil tech / CTO

La pénurie de profils tech

Il existe une tension forte sur le marché de l’emploi des profils tech. On peut constater une grande demande de ces profils avec une offre qui n’accompagne pas ce besoin du marché. Pour te donner un exemple, il faut au moins 2 ans pour former un développeur. Ce gap entre l’offre et la demande fait exploser les salaires pour certains secteurs.

L’argument financier pour une boîte face à un projet tech devient donc crucial. Du coup, le recrutement de ces profils devient “presque un cauchemar” si j’ose dire.

Comment t’assurer de la compétence d’une personne ?

Comment le ou les fondateurs de la boîte, sans background tech, peut-il recruter sereinement un profil tech, afin de faire les bons choix technologiques aux moments clés ? Je trouve ça difficile, perso.

Il faut tomber sur la personne qui te permettra de faire les bons choix techniques, et pour ce faire, il te faut souvent un profil senior. Mais pouvoir évaluer un profil senior, sans compétence tech, est quasiment mission impossible.

Autre aspect important, le profil recherché n’est souvent pas juste un profil de développeur, mais quelqu’un qui pourra challenger le fondateur. Cette personne doit apporter sa pierre à l’édifice et avoir une petite vision produit (pas juste un exécutant développeur). Cela rend encore plus complexe la recherche de ce profil.

Le futur associé qui n’en est pas encore un ?

D’autres optent pour mettre l’accent et leur effort sur la recherche d’un associé tech / CTO. Mais avant que la personne ne soit effectivement associée (légalement), il peut se passer des mois (plusieurs mois).

Avant de s’associer, il faut bien voir si l’association a du sens. S’entendre sur les termes de l’association et ensuite faire les démarches légales.

Parce que le test de s’associer à une personne, en plus de lui confier un pan crucial de ton business, ça comporte un certain risque.

Rentrons dans le concept de cette “future association”. L’idée est de tester l’association via un travail commun sur le produit tech que l’on est en train de créer. Le futur associé tech / CTO construit donc en quelques mois une première version du produit tech voulu avec le fondateur.

Et là, que le produit tech fonctionne ou non, se posent les premières questions :

  • À qui appartient le produit tech créé ? C’est un mélange de la compétence Produit du fondateur et de la compétence Tech du futur associé.
  • Si le futur associé tech a tous les accès et que l’association ne se fait pas pour diverses raisons, comment récupérer le code source ?
  • Si le futur associé n’est finalement pas associé et que le code source est remis au fondateur, le futur associé a donc effectué un travail non rémunéré. Comment payer correctement le travail effectué ?
  • Si le futur associé n’est finalement pas associé et qu’il décide de le vendre au fondateur, à quel prix ?

Bref pas simple du tout ! 😱

Se poser les bonnes questions avant de recruter

Finalement, peut-être qu’il suffit maintenant de se poser les bonnes questions :

  • Est-ce que j’ai vraiment besoin de faire ce développement ?
  • Est-ce que je ne peux pas voir plus simple pour en tirer des conclusions tout aussi intéressantes ?
  • Est-ce que ma vision simplifiée est faisable avec mes propres compétences et des outils NoCode ?

2 méthodes pour prioriser tes fonctionnalités

La promesse du NoCode / LowCode

Que vient faire le NoCode dans tout ça ? Et bien selon ton projet, il peut prendre tout son sens.

L’idée est d’investir de son propre temps en tant que fondateur pour construire soi-même et de pouvoir développer les premières versions de son produit tech grâce à des outils NoCode.

Le développement NoCode sera en moyenne 3x à 5x plus rapide que du développement traditionnel mais surtout il sera quasi gratuit. Le seul coût étant le coût des formations éventuelles, l’abonnement des outils NoCode choisis et ton propre temps.

La montée en compétences sur du NoCode est beaucoup plus rapide que la montée en compétences sur du code traditionnel, mais elle n’est pas à négliger selon l’outil que tu choisiras ! Par exemple sur Bubble, il te faudra quelques semaines (voir quelques mois) pour commencer à construire correctement. Inversement avec Airtable et Make / n8n, ça se compte plutôt en semaines.

Pour rentrer dans le vif du sujet, rien de tel que des témoignages de ceux qui sont passés par là.

Voici les témoignages de Freddy et Magali qui ont utilisé le NoCode pour lancer leur boîte.

Faire appel à un prestataire NoCode ?

L’appel à un prestataire (freelance ou agence), pour qu’il ait du sens, doit pouvoir s’inscrire dans une stratégie : tu as identifié tes besoins et conceptualisé ton projet avec une contrainte technique que tu ne peux pas simplifier.

Il te faut donc un partenaire qui puisse déjà :

  • Te conseiller sur ton approche : est-elle correcte, as-tu manqué des éléments importants ?
  • Te challenger sur ton approche : est-ce que tu ne peux pas faire plus simple ? Ou dans une direction différente ?
  • T’accompagner sur ton approche : en se chargeant du développement et de l’itération de ton produit

En résumé

Si tu as besoin de te faire conseiller et accompagner, avec une ou des échéances à tenir et un budget à investir, alors le prestataire expert de ton domaine prend tout son sens.

J’espère que ces conseils t’auront aidé.

Bonne chance dans ton aventure entrepreneuriale !

Partager
Besoin de conseils ?
Dimitri te propose 30 minutes de call gratuit.
Réserver un call

La newsletter SuperForge

1 fois par mois, des interviews, des infos sur l’univers NoCode et sur l’entrepreneuriat. No spam, c’est promis.👌🏻