Publié le
09
October
2023
Mise à jour le
8
minutes

Arborescence d’un site web : Pourquoi et comment ?

Alicia
Birouste

L’arborescence d’un site web est la structure fondamentale qui détermine l’organisation et l’agencement des informations à travers les pages sur un site internet. Sans cette architecture, ton site ne serait qu’un ensemble de pages désorganisées sur lequel il serait difficile de naviguer. En construisant l’arborescence de ton site web dès le début, tu t’assures donc de créer une navigation fluide et intuitive pour les utilisateurs.

Tu souhaites tout comprendre sur l’arborescence d’un site en ligne et récupérer des conseils pertinents pour construire ta structure ? Lis la suite.

Qu’est-ce que l’arborescence d’un site web ? 🌳

Définition de l’arborescence

L’arborescence d’un site web définit la manière dont sont hiérarchisées et organisées les informations sur ce site.

Elle détermine la disposition des pages, des catégories, des sous-catégories, tout en veillant à ce que la navigation réponde aux attentes des utilisateurs. Pierre angulaire à l’UX, l’arborescence garantit que tes visiteurs puissent parcourir ton site de manière logique en prenant en compte la façon dont ils cherchent l’information. Faits tout aussi intéressant, les robots du moteur de recherche Google adorent les sites à l’arborescence bien organisée.

On comprend alors que l’arborescence contribue à la convivialité globale du site web, à travers sa capacité à retenir les visiteurs ou encore à sa capacité à atteindre ses objectifs (ventes, informations ou engagement). Elle est aussi un élément essentiel pour maximiser son référencement naturel (SEO).

Arborescence comme arbre ?

Et oui. Le terme n’a pas été choisi au hasard. Imagine ton site web comme un arbre. L’arborescence est le tronc principal à partir duquel poussent les branches, puis les ramifications et les feuilles. Dans le cas présent, le tronc représente la page d’accueil de ton site, les branches sont les catégories, les ramifications correspondent aux sous-catégories. Enfin, les feuilles sont l’équivalent des pages individuelles, comme un article dans un blog. Chaque branche se subdivise en sous-branche en formant une hiérarchie naturelle qui guide tes visiteurs à travers le contenu.

Les différents types d’arborescence d’un site

On peut catégoriser 3 types communs d’arborescence de site.

L’arborescence hiérarchisée

C’est la plus courante. Le contenu est organisé en niveaux comme dans le principe de l’arbre. Le tronc correspond donc au niveau 1, les branches au niveau 2 et ainsi de suite.

Il est conseillé de ne pas s’aventurer trop profondément dans les niveaux, car Google estime que plus l’information se situe à un niveau inférieur, moins elle est importante. Il est conseillé de suivre la règle des 3 clics qui indique que l’utilisateur doit pouvoir trouver ce qu’il cherche en 3 clics maximum.

Cette structure est très facile à suivre pour les visiteurs.

structure arborescence site web hierarchisee

L’arborescence linéaire

Dans cette forme d’arborescence, les pages sont reliées de manière séquentielle. Chaque page est accessible depuis la précédente. Cette approche est idéale pour les sites web à contenu narratif ou encore pour les tutoriels qui fonctionnent étape par étape.

structure arborescence lineaire site web

L’arborescence en réseau

Les sites web qui disposent de ce format d’arborescence possèdent plusieurs points d’entrée. De fait, les visiteurs peuvent naviguer librement entre les différentes sections du site. Ce système fonctionne très bien pour les sites disposant d’une grande variété de contenu.

structure de reseau arborescence site web

À quel moment créer une arborescence ?

Maintenant que tu sais ce qu’est une arborescence, tu t’interroges sûrement sur quand la créer. Eh bien sache que la création et la gestion de l’arborescence d’un site web sont cruciales à différents stades de vie de ton site web.

Au début de la création d’un site web

Dans l’idéal, on va te conseiller de planifier ton arborescence dès le début car elle va forcément influencer la structure globale de ton site. Définir sa structure dès le départ facilite la réflexion et la conception d’une expérience utilisateur optimale.

Lors d’une refonte d’un site web

Ton site web subit une refonte ? Ce moment est parfait pour revoir et optimiser l’arborescence. Après un audit pour faire le point sur tes contenus existants et ta connaissance du comportement de tes utilisateurs sur ton site, définir une nouvelle structure peut grandement améliorer l’expérience utilisateur de ton site.

Découvre l’article qui traite des refontes de site web

Au fil de l’eau

Les sites web évoluent en continu. On peut ajouter une nouvelle catégorie, modifier des pages, ajouter des articles. Dans ces cas, il peut être nécessaire d’ajuster l’arborescence pour répondre à tes besoins changeants ou à ceux des utilisateurs.

Pourquoi l'arborescence est-elle si importante ?

L’arborescence d’un site web possède un réel impact sur divers aspects essentiels de l’expérience en ligne.

L’importance dans l’expérience utilisateur (UX)

On en a déjà parlé plus haut mais une arborescence bien conçue crée une première impression positive sur les visiteurs d’un site web. Comme elle facilite la navigation, elle permet aux utilisateurs de trouver rapidement ce qu’ils cherchent et contribue donc à une expérience utilisateur positive.

L’influence sur le référencement naturel (SEO)

Les crawlbots, ces robots de Google raffolent des arborescences bien construites. Cela facilite l’indexation des pages, ce qui peut améliorer ton classement dans les résultats de recherche et donc ta visibilité en ligne.

L’optimisation du parcours utilisateur

Pour guider tes utilisateurs à travers ton site de manière logique, rien ne vaut une arborescence efficace. Elle va encourager l’exploration de ton contenu et augmenter les chances d’engagement, sous forme d’achat, d’inscription ou d’interaction. Tout va dépendre de tes objectifs.

La gestion efficace du contenu

Une arborescence bien planifiée permet de gérer son contenu de manière efficace. Cela vaut surtout lorsque l’on possède beaucoup de contenus qui traitent de sujets très proches. Google peut alors croire que certaines pages du site sont en concurrence et on assiste à un phénomène de cannibalisation des pages. Une bonne indexation indique aux robots ce que l’on souhaite mettre en avant ou non, on garantit alors un rôle distinct à chaque page.

Tu as un projet de site web ? Découvre notre agence Webflow

Exemples d’arborescences réussies

On ne va pas se priver d’aller voir ce qui se fait de bien, pas vrai ?

Netflix

exemple arborescence site web netflix

Netflix propose une arborescence vraiment bien pensée pour les utilisateurs. Les grandes catégories sont clairement affichées dans le menu, puis les sous catégories sont disponibles sur un simple clic dans un menu déroulant. Difficile de ne pas trouver ce que l’on cherche lors de sa soirée chill.

Cultura

exemple arborescence site web cultura

Un bon exemple d’un site qui propose énormément de produits et de services. Tout est bien rangé et très clair. Une catégorie produits, une catégorie promos, services et seconde vie.

Au lieu de proposer comme la plupart un blog ou des ressources, Cultura affiche deux univers : inspirations et tutos DIY qui contiennent l’équivalent d’un blog de ressources.

Leboncoin

exemple arborescence site web leboncoin

Là encore, l’arborescence est bien conçue. Il y a une suite logique entre catégories et sous-catégories de manière à faciliter la recherche de l’internaute.

Comment créer une arborescence efficace ?

Pour construire une arborescence pertinente pour ton site web, il existe des étapes essentielles à travailler.

Analyser les besoins de ton audience cible

Comprendre les besoins, les attentes et le comportement de ton public cible est la base de ta structure. Pour atteindre tes objectifs, ton site web doit rendre l’expérience utilisateur la plus agréable et engageante possible. Il faut donc bien connaître ses utilisateurs pour leur proposer une arborescence centrée sur eux. Pose-toi ce genre de questions : Pour qui ton site est-il conçu ? Que veux-tu que tes visiteurs y fassent ? Quelles sont leurs habitudes ? Où souhaites-tu les mener ?

Concevoir ton architecture

Il va falloir regrouper tous les contenus que tu souhaites diffuser et les hiérarchiser, c’est-à-dire organiser tes informations et tes pages.

Liste tout ton contenu (présent et à venir), fais le tri, identifie les pages principales, les sous-pages, les mots-clés ainsi que les liens entre chaque. Tu peux utiliser un logiciel de carte mentale, un tableau blanc, un fichier Excel et même des feuilles de papiers ou post-it.

Pense à rester logique, personne n’aime les structures alambiquées où l’on peut se perdre facilement. Ni Google, ni les internautes.

Et si tu veux vraiment coller au mieux aux besoins de tes utilisateurs, tu peux organiser un atelier de tri de cartes (card sorting en UX). Cette démarche vise à élaborer l’architecture de l’information de ton site en impliquant directement tes utilisateurs finaux. De cette manière, ton interface utilisateur sera vraiment adaptée tant dans sa structure que dans son langage.

Besoin d’un atelier UX ? C’est par ici : Agence Design

Ajouter des éléments de navigation

Toujours en gardant une optique d’optimisation de l’interface utilisateur et donc de l’expérience utilisateur, on peut ajouter des éléments de navigation qui facilitent la vie de tes prospects sur ton site web.

Un menu principal clair

Le menu principal est le premier élément de navigation de ton site. Jamais ignoré, il est le guide qui va mener le visiteur à explorer ton site web pour mener à bien sa quête. Il faut donc lui porter une attention toute particulière aussi bien en termes d’UX que de SEO.

Un fil d’Ariane

Comme dans la mythologie, c’est une indication souvent placée en haut de page qui indique à l’utilisateur où il se situe sur le site ainsi que le chemin qu’il a parcouru. L’intérêt est que chaque étape du chemin est cliquable et permet donc de naviguer sans avoir à repasser par le début.

Les catégories de blog

Beaucoup de sites proposent un blog et ils ont raison. C’est un excellent moyen d’améliorer son référencement naturel (SEO) tout en partageant ses connaissances auprès de ses clients.

Toutes les raisons de créer un blog

Maintenant que tu as bien compris les enjeux de l’arborescence, tu sais qu’on ne peut pas laisser des pages d’articles telles quelles, sans supervision. On va donc créer des catégories pour ranger les articles à l’intérieur. C’est idéal pour les internautes qui vont pouvoir s’y retrouver plus facilement mais aussi pour Google qui te permettra de mieux te positionner sur des mots-clés.

Par exemple, notre super blog est découpé en 6 catégories dans lesquelles sont répartis nos articles.

Optimiser le maillage interne

À présent que tu as défini chaque page il va falloir les lier entre elles. Le maillage interne, c’est un peu le réseau de sève de ton arbre. Cela renforce l’arborescence de ton site web aux yeux de Google tout en permettant à ton utilisateur de découvrir des cocons sémantiques entiers. Évidemment, pour que ça fonctionne, il ne faut pas les lier n’importe comment. Là encore, il va falloir faire preuve de logique. Si ton article parle de chaussettes, tu ne vas pas le lier avec un article qui parle de chapeaux.

C’est aussi une manière de montrer à Google quelles sont tes pages les plus importantes. Une page ayant le plus de liens à le plus d’importance aux yeux des robots.

Tester et itérer pour optimiser l’arborescence

Mettre l’arborescence à l’épreuve est un indispensable. Il va falloir la tester pour s’assurer qu’elle soit adaptée à ta cible. Tu peux soit réaliser des scénarios fictifs en te mettant à la place de tes personas, soit surveiller la navigation des internautes avec des outils comme Smartlook ou encore Hotjar.

Le but ici est de tester jusqu’à trouver la bonne arborescence qui favorise la meilleure expérience utilisateur.

Faire évoluer son arborescence

Même si tu parviens à proposer une arborescence au top, il ne faut pas oublier que les besoins des entreprises comme ceux de l’audience changent. Il va falloir surveiller régulièrement la performance de ton site et apporter des ajustements continus pour maintenir une expérience utilisateur maximale.

Comprendre les enjeux et mettre en pratique une arborescence réussie te permettra de débloquer un potentiel énorme pour offrir à tes utilisateurs une expérience adéquate.

L’arborescence influence chaque aspect de la navigation en ligne et joue un rôle vital dans le référencement. En outre, elle favorise un parcours utilisateur optimisé pour les mener à s’engager et à interagir avec ta marque.

Partager
Besoin de conseils ?
Dimitri te propose 30 minutes de call gratuit.
Réserver un call

La newsletter SuperForge

1 fois par mois, des interviews, des infos sur l’univers NoCode et sur l’entrepreneuriat. No spam, c’est promis.👌🏻