logo superforge
Nos projets clients
Notre expertise
L’équipe
Blog
Publié le
12
June
2023
Mise à jour le
7
minutes

UX Writing : définition et étapes

Stephanie
Menezes

Une bonne expérience utilisateur se construit par une interface intuitive. Dans cette interface il y a un élément qui est très important pour guider un utilisateur au long de son parcours : les mots. Dans l’univers UX, cette expertise s’appelle l’UX writing.

Découvrons ensemble comment cette discipline peut aider à bien construire un projet qu’il soit un site web ou une application.

Qu'est-ce que l'UX writing ?

L’UX writing, ou la rédaction pour l’expérience utilisateur, consiste à utiliser les mots de manière stratégique pour guider, informer et engager les utilisateurs. Le guidage est effectué par des microcopies qui sont justement ces petits morceaux de texte stratégiquement placés dans une interface.

Lorsque l’UX design se concentre sur l’aspect visuel de l’interface, l’UX writing se concentre sur la partie rédactionnelle. Ces deux domaines sont donc complémentaires.

L’UX writer est un métier transverse qui doit travailler en étroite collaboration avec l’équipe UX design pour obtenir une vision complète du projet. De plus, il peut travailler avec des professionnels d’autres domaines tels que le marketing, le commercial, la relation client etc.

Cet article, par exemple, a été construit par des membres de l’équipe marketing et design. C’est sympa de travailler en équipe ! 🫶

Les phases de l’UX writing

Les étapes d’un projet UX writing suivent une méthodologie similaire à celle de l’UX design. La pratique implique de mener des recherches approfondies, de définir un guide rédactionnel, de rédiger les contenus, de les tester et de les itérer, et enfin de mettre en place un design system. Voyons plus en détail :

Recherche

Dans cette étape s’effectuent des recherches pour comprendre les besoins et les attentes des utilisateurs. Cette recherche analyse leur langage, leurs motivations et leurs préférences en communication.

La recherche utilisateur est effectuée, dans un premier temps, avec trois types des données :

  • Des données search : Il s’agit de trouver tous types d’informations que tes utilisateurs cherchent dans les moteurs de recherche comme Google.
    Des exemples d’outils utilisés dans cette étape : Google, Google Trends, Google Ads et autres outils où on peut récolter des mots-clés.
  • Des données du site web (ou de l’application) : Nous allons analyser le comportement des utilisateurs, combien de temps ils passent dans les pages, etc.
    Des exemples d’outils utilisés dans cette étape : Google Analytics, Google Search Console et Hotjar.
  • Des données comportementales : Nous allons chercher le vocabulaire, les émotions et les préoccupations liés autour du sujet.
    Des exemples d’outils dans cette étape : Forum, FAQ, Articles etc.

Après la recherche, une phase d’interview est réalisée pour valider ou invalider les hypothèses de la recherche préliminaire.

Un autre type de recherche à effectuer est la recherche interne. Nous regardons les documents internes déjà préparés au sein de ton entreprise pour voir et s’aligner aux documents existants. Ces types de documents peuvent être des fiches de produits, des études de marché, des sondages, des rapports SEO, des études de cas etc.

Définition de la boîte à outils

Après la recherche, nous définissons la voix, le ton, l’experience map et la charte voice.

La voix est la personnalité de la marque, peu importe le canal la voix reste la même (par exemple, la façon dont nous écrivons fait partie de notre personnalité ainsi que notre logo). Le ton peut changer selon le contexte, il va s’adapter à la situation. Nous ne pouvons pas utiliser une blague lorsqu’un utilisateur n’arrive pas à accéder à une fonctionnalité, n’est-ce pas ? Si l’utilisation de l’humour va être employée, nous devons nous assurer que l’utilisateur le comprenne.

L'experience map, ou "carte d'expérience", est un outil utilisé pour visualiser et comprendre le parcours de l'utilisateur lorsqu'il interagit avec un produit ou un service. Elle permet de représenter toutes les étapes, les actions et les émotions de l'utilisateur tout au long de son expérience. Et la charte voice, le “guide de voix” ou le “guide rédactionnel”, est le document qui définit le ton et la voix de la marque dans l’UX writing. Elle sert de référence pour maintenir une cohérence dans le langage utilisé à travers tous les contenus rédigés.

Tout cela pour aider l’écriture en fonction de la personnalité de la marque et l’expérience utilisateur souhaitée. Ces éléments vont donc déterminer le style et l’approche à adopter dans la rédaction.

Rédaction

Et là, tu me dis : Bah, enfin ! Ce qu’il faut savoir est que tous types de rédaction passe en amont par des études. Si nous ne savons pas à qui s’adresser et comment… Ça devient compliqué de toucher la bonne cible.

La rédaction est réalisée avec des contenus clairs, concis et cohérents, adaptés à chaque point de contact. Nous devons privilégier un langage simple et accessible, éviter les jargons techniques et aller direct au but.

Les microcopies doivent accompagner l’user et l’amener vers la bonne action.

UX writing : du contenu intelligent, simple et utile.

Comment la microcopie améliore l'UX ?

Test et itération

Tu sais que tester et itérer, c’est la base. Nous en parlons dans presque tous les articles.

Tester les contenus écrits et recueillir les retours utilisateurs. Ensuite, nous devons utiliser tous ces retours pour améliorer les contenus en fonction des besoins et préférences des utilisateurs.

Pour tester ton contenu, il y a quelques méthodes utiles tels que :

  • Le test d’utilisabilité.
  • Les tests d’accessibilité.
  • L’A/B testing.
  • La surveillance de heatmaps, bounce rate, évolution des utilisateurs réels, nombre de vues (sur l’ensemble d’une expérience) etc.

Design system

Une autre étape importante à travailler : la mise en place d’un design system. Ce document permet de gérer et de maintenir de manière cohérente tous les composants visuels de ton interface et aussi les textes. Le design system garantit une cohérence globale dans l’UX writing et facilite le travail collaboratif.

Quand une nouvelle personne arrive dans ton équipe, tous les éléments rédactionnels et visuels sont déjà bien documentés. C’est utile, non ?

En conclusion

L’UX writing joue un rôle indispensable dans l’UX design, car il se concentre sur la partie rédactionnelle pour guider, informer et engager les utilisateurs en manière stratégique. Le choix des mots est fait avec soin et chaque interaction est pensée pour offrir une valeur ajoutée.

L’intégration de l’UX writing dans ton projet, que ce soit un site web ou une application, va fournir une interface fluide et intuitive, où les mots deviennent des guides tout au long du parcours utilisateur.

Veux-tu utiliser l’UX writing dans ton projet ? Contacte-nous !

Partager
Besoin de conseils ?
Dimitri te propose 30 minutes de call gratuit.
Réserver un call

La newsletter SuperForge

1 fois par mois, des interviews, des infos sur l’univers NoCode et sur l’entrepreneuriat. No spam, c’est promis.👌🏻