logo superforge
Nos projets clients
Notre expertise
L’équipe
Blog
Publié le
14
March
2022
Mise à jour le
04
November
2022
10
minutes

Gestion d’un projet digital en NoCode

Stephanie
Menezes
Dimitri
Nicolas

Avant de lancer un projet digital, on se demande si c’est une bonne idée, si elle fonctionnera bien, par où on doit commencer et si c’est le bon moment.

Pas de panique ! Dans cet article, on va te montrer la manière de structurer ton projet avant sa mise sur le marché et les outils NoCode qui l’accompagnent.

Réfléchir à ton projet

Tout d’abord, il va falloir organiser tes idées et décider quel type de projet tu vas construire. Il sera nécessaire de te poser plusieurs questions pour déterminer ce que tu vas faire, par exemple :

  • Quel type de problème vas-tu résoudre ?
  • Quelle est ta cible ?
  • Est-ce que tu connais le marché et les concurrents ?
  • Quelles sont les offres déjà disponibles ? Les prix ?
  • Comment doit être ton produit ? Quelle est sa valeur pour tes utilisateurs ?

Construire le business model (modèle d’entreprise) est très important avant de te lancer (ou au moins s’en fixer un de départ à tester). Il faut prendre le temps nécessaire pour y réfléchir et le construire. Une fois ton idée bien organisée, il va falloir la rendre réelle.

L’outil conseillé pour organiser tes idées à cette étape est Notion.

Développer le projet par phase

Une fois que tu as pensé à ton projet, tu dois te poser d'autres questions, telles que : "Qui va le développer ?" ou "Comment créer le produit ?". Un freelance, un ami, un associé ou une agence peut le créer pour toi.

Alors qui choisir ? Tu dois prendre en compte de nombreux éléments pour choisir entre l'agence et la voie individuelle, notamment ton budget et ton calendrier. En bref, il n'y a pas de réponse toute faite.

Considérons que tu choisis la voie de l’agence (ah bon, mais pourquoi ?). L'avantage de faire appel à une agence est qu'elle peut fournir les services de plusieurs métiers en une seule prestation. Un projet digital ce n’est pas juste du développement : il faut penser à son produit, aux besoins des utilisateurs, lui donner vie en maquettes, le développer, le tester… Le tout orchestré par de la gestion de projet.

Voyons ensemble les différentes phases.

Phase de cadrage

La première phase de ton projet est donc le cadrage. Cette phase peut commencer par des séances de design sprint qui est un moyen rapide d’identifier des solutions innovantes avec une approche structurée et créative. Après avoir organisé les solutions, nous pouvons passer aux étapes suivantes.

L’objectif est de détailler les fonctionnalités et les visuels de ton projet. On pourra définir les user flows, les wireframes, puis créer les maquettes graphiques et rédiger le PRD.

Tu te demandes ce que signifie chaque mot ? Viens, je t’explique...

Les user flows (ou parcours utilisateurs) sont les représentations visuelles de tous les chemins qu’un utilisateur peut prendre lorsqu’il interagit avec ton produit. Chaque chemin décrit une fonctionnalité ou les actions possibles de l’utilisateur. Par exemple, on aura un parcours utilisateur pour la connexion. Un parcours pour la réinitialisation du mot de passe, etc.

Exemple d'user flow - Miro

Ensuite, les wireframes a.k.a. maquettes fonctionnelles, sont les squelettes de ton futur produit. Il permet de définir la structure (l’arborescence) avant de la construire.

Exemple de wireframe - Figma

La maquette graphique, comme le nom le mentionne, est dédiée à la partie graphique. La charte graphique de ton entreprise (typographie, couleurs et logo, par exemple) sera ajoutée aux wireframes pour dessiner l’interface utilisateur finale.

Exemple de Maquette Graphique - Figma

Après avoir bouclé le cadrage, il va falloir choisir le moyen de développement. C’est-à-dire définir quels outils seront utilisés. Par exemple, Webflow est très puissant pour créer un site web, Make est un incontournable pour créer des automatisations et Bubble est le maître des Web apps et plateformes B2B/B2C. Le choix des outils est fait selon les besoins des utilisateurs et les fonctionnalités à développer.

Dernière étape, la rédaction du PRD (Product Requirement Document). Ce document permet de définir les objectifs détaillés du produit à développer (ses caractéristiques et ses fonctionnalités, par exemple). Le PRD évolue tout au long du projet et doit être mis à jour selon les itérations.

Voici des outils qui pourront t’aider dans cette phase :

  • Notion : pour l’organisation et la rédaction du PRD.
  • Miro : pour le Design Sprint et les user flows (et possiblement pour des wireframes).
  • Figma : pour les wireframes et les maquettes.

Phase de développement

Voici le modus operandi de SuperForge pour la phase de développement.

Dans cette phase de la gestion du projet, les développeurs et le chef de projet vont travailler avec la méthodologie Scrum. Le site web ou l’application sera développé par des sprints d’une semaine chacun. Tu peux suivre et participer à l’évolution du développement sur un Trello partagé et des rendez-vous hebdomadaires de démos.

Exemple de board partagé - Trello

Les outils pour la phase de développement :

  • Trello ou Notion (en mode kanban)
  • Des outils de communication quotidienne : Google Meet, Discord, Slack, etc.
  • Le ou les outils NoCode choisis : Webflow, Bubble, etc.

Phase de test technique

La phase de test (ou phase de recettage) suit le processus de développement. Ici, tu disposes d’un temps prédéfini pour tester le Produit ou MVP sous tous les angles. L’idée est d’utiliser le produit développé et de vérifier s’il y a des bugs. Les corrections seront apportées immédiatement afin de livrer un produit fonctionnel.

Pour effectuer les tests, tu disposeras d’une liste de fonctionnalités et d’éléments à tester. C’est important de se préparer à tester et de savoir comment le faire. Plus important encore, il est primordial de donner les feedbacks de ces tests de manière claire et reproductible. Si on n’arrive pas à reproduire un bug, on ne pourra pas le corriger. 😉

Les outils utilisés pour la phase de test / recettage :

  • Trello ou Notion : notre outil de gestion de projet.
  • Le ou les outils NoCode utilisés : Bubble, Webflow...
  • Screenpresso : pour faire des screenshots et annotations rapides pour les feedbacks lors du recettage.
  • Loom : pour faire des vidéos et partager des feedbacks lors de la phase de test de manière plus précise.

Après le développement du projet

Livraison et itération

Une fois le projet testé (et approuvé ! 😁), il reste donc la livraison. L’équipe t’accompagne également dans cette phase.

Un mode d’emploi sera rédigé sur mesure pour ton projet et une période de support est aussi incluse pour que la prise en main soit faite de la meilleure façon possible.

🛠 Les outils pour la livraison :

  • Notion : pour livrer un résumé de toutes les informations autour de ton projet.
  • Loom : des vidéos faites sur-mesure pour te présenter Bubble et ta Web App / Plateforme.

La rétrospective

À la fin de chaque projet, nous effectuons ce que nous appelons une rétrospective. Cela nous permet d'évaluer ce qui c'est bien et ce qui s'est mal passé, de générer des idées d'amélioration et de mettre en place des actions concrètes pour progresser.

Exemple de rétrospective - Miro

Et voilà, la prochaine étape est l’itération ! Pour ce faire il va falloir tester le marché et recueillir des feedbacks.

Après avoir reçu de nombreux retours d'utilisateurs, nous pouvons commencer à travailler sur une nouvelle version de ton projet et revenir à la phase de cadrage. La boucle est bouclée.

Partager
Besoin de conseils ?
Dimitri te propose 30 minutes de call gratuit.
Réserver un call

La newsletter SuperForge

1 fois par mois, des interviews, des infos sur l’univers NoCode et sur l’entrepreneuriat. No spam, c’est promis.👌🏻