Gestion d’un projet digital en NoCode

Stephanie

14.3.2022

5

minutes

Notion
Figma
Bubble
Webflow
Discord
Slack

Avant de se lancer dans son projet digital, on se pose pleins de questions : Est-ce vraiment une bonne idée ? Pourrait-il bien marcher ? Je commence par où ? Est-ce le bon moment ? 😱

Pas de panique ! Nous allons te montrer quelques étapes pour bien organiser ton projet avant sa mise sur le marché et les outils NoCode qui vont avec.

Ton projet

Pour commencer, il va falloir bien réfléchir à ton projet, structurer tes idées et savoir quel type de projet tu vas développer.

Il faut te poser plusieurs questions :

  • Quel type de problème je vais résoudre ?
  • Quelle est ma cible ?
  • Est-ce que je connais le marché et les concurrents ?
  • Quelles sont les offres déjà disponibles ? Les prix ?
  • Comment doit être mon produit ? Quelle est sa valeur pour mes utilisateurs ?

Construire ton business model (modèle d’entreprise) est très important avant de se lancer (ou du moins il faut s’en fixer un de départ à tester). Il faut prendre le temps nécessaire pour y réfléchir et le construire.

Une fois ton idée construite mentalement, il va falloir la rendre réelle, concrète, sur le papier (enfin digitalement... tout est digital maintenant ou presque 😅)

L’outil conseillé pour organiser tes idées à cette étape est Notion.

Phase de cadrage

Et là tu te demandes : mais comment vais-je bien faire pour faire développer mon produit ? Un ami ? Un freelance ? Une agence / un studio ? Moi-même ou mon associé.e ?

Il n’y a pas vraiment de réponse toute tracée. Selon ton budget, ta timeline et ton entourage, chacune des solutions peut faire sens.

Considérons que tu choisis la voie de l’agence (ah bon mais pourquoi tiens... ? 😅). Le plus de l’agence c’est qu’elle peut te proposer une prestation comprenant plusieurs compétences d’un seul coup. Un projet digital ce n’est pas juste du développement : il faut penser son produit, lui donner vie en maquettes, le développer, le tester, le tout orchestré par la gestion de projet.

La première phase pour ton projet est donc le cadrage. Il est fait pour détailler les fonctionnalités et les visuels de ton projet. On pourra définir tes User flows, puis tes Wireframes et ensuite tes Maquettes Graphiques.

Tu te demandes ce que veut dire chaque mot ? Viens, je t’explique...

Les User Flows (ou Parcours Utilisateurs) sont les représentations visuelles de tous les chemins qu’un utilisateur peut prendre lorsqu’il interagit avec ton produit. Chaque chemin décrit une fonctionnalité ou les actions possibles de l’utilisateur. Par exemple, on aura un parcours utilisateur pour la connexion d’un utilisateur, un parcours pour la réinitialisation du mot de passe, etc.

Exemple d'User Flow - Miro

Ensuite, les Wireframes, a.k.a. maquettes fonctionnelles, sont les squelettes de ton futur produit. Il permet de définir la structure (l’arborescence) avant de la construire.

Exemple de Wireframe - Figma

Dernière définition, la Maquette Graphique, comme le nom le mentionne, est dédiée à la partie graphique. La charte graphique de ton entreprise (typographie, couleurs et logo, par exemple) sera ajoutée aux Wireframes pour dessiner l’interface utilisateur finale.

Exemple de Maquette Graphique - Figma

Après avoir bouclé le cadrage, nous pouvons choisir le moyen de développement. Par exemple, Webflow est très puissant pour créer un site vitrine, Bubble le maître des Web Apps et Plateformes B2B/B2C et Make (ex Integromat) un incontournable pour créer des automatisations.

Je te résume ici les outils pour la phase de cadrage :

  • Notion : pour l’organisation, encore et toujours :)
  • Miro : pour les User Flows (et possiblement pour des Wireframes)
  • Figma : pour les Wireframes et les Maquettes

Phase de développement

Voici le modus operandi de SuperForge pour la phase de développement !

Dans cette phase de la gestion du projet, les devs et le chef de projet vont travailler avec la méthodologie Scrum. Le site web ou l’application sera développé par sprint d’une semaine. Tu suis et peux participer à tout le développement sur un Trello partagé et des rendez-vous hebdomadaires de démos.

Exemple d'un board partagé - Trello

Les outils pour la phase de développement :

  • Trello
  • Des outils de communications quotidiennes : Google Meet, Discord, Slack
  • Le ou les outils Nocode choisis: Webflow, Bubble, etc...

Phase de test

À la fin du développement on trouve la phase test (ou phase de recettage) où tu auras un temps donné pour tester ton MVP sous tous les angles (définition d'un MVP 😉). L’idée est qu’à ce moment-là, tu utilises l’outil pour voir s’il y a des bugs. Les corrections seront faites dans la foulée pour te livrer un produit fonctionnel !

Pas d’inquiétude ici, non plus ! Tu auras une liste partagée des fonctionnalités et des éléments à tester. C’est d’ailleurs important de se préparer à savoir quoi tester et comment le tester. Plus important encore, il est primordial de donner ses feedbacks de ses tests de manière claire et reproductible. Un bug qu’on n’arrive pas à reproduire sera un bug que l’on ne pourra probablement pas fixer. 😉

Les outils utilisés pour la phase de test / recettage :

  • Trello : notre outil de gestion de projet
  • Le ou les outils Nocode utilisés : Bubble, Webflow...
  • Screenpresso : pour faire des screenshots et annotations ultra rapidement pour les feedbacks lors du recettage
  • Loom : pour faire des vidéos et partager des feedbacks lors de la phase de test de manière plus précise

Livraison et itération

Une fois le projet testé (et approuvé ! yay ! 😁), il reste donc la livraison. L’équipe t’accompagne également dans cette phase.

Un mode d’emploi sera rédigé sur mesure pour ton projet et une période de support est aussi incluse pour que la prise en main soit faite de la meilleure façon possible.

Les outils pour la livraison :

  • Notion : pour le résumé de toutes les informations autour de ton projet sur une page dédiée
  • Loom : des vidéos pour te présenter Bubble et ta Web App / Plateforme

La rétrospective

De notre côté pour chaque projet nous effectuons ce que l’on appelle une rétrospective. Cela permet en interne de mettre à plat ce qui s’est bien passé, ce qui s’est mal passé, des idées d’amélioration et de mettre en place des actions concrètes pour progresser.

Nous le proposons maintenant aussi à nos clients pour être en perpétuelle amélioration et tendre vers une collaboration super efficace. 😊

Exemple de rétrospective - Miro

Et voilà, la prochaine étape est l’itération ! Tester le marché et recevoir des feedbacks. Tu peux enfin te lancer !

Après réception de plein plein plein de feedbacks de tes utilisateurs, on peut t’accompagner pour élaborer une V2 (2ème version) de ton projet et on retourne à la phase de cadrage. La boucle est bouclée ! 🚀