logo superforge
Nos projets clients
Notre expertise
L’équipe
Blog
Publié le
07
March
2022
Mise à jour le
06
October
2022
9
minutes

Le NoCode : C’est quoi ?

Dimitri
Nicolas
Stephanie
Menezes

Dans un marché qui se digitalise massivement, nous avons besoin de développer toujours plus de produits digitaux et de manière plus rapide.

Est-ce que tu sais qu’il est possible de construire une application web, une plateforme web ou un site web sans utiliser une seule ligne de code ?

Nous allons t’expliquer ce qu'est le NoCode, ce qui le rend différent du développement traditionnel et comment tu peux l'utiliser pour développer ta prochaine application. 😉

Définition du NoCode

Alors, c’est quoi le NoCode (ou nocode, ou no-code, ou Nocode) ? Grande question !

Le concept du NoCode est de pouvoir développer un produit sans avoir besoin d’utiliser des lignes de code. C’est-à-dire que le code source n’est pas affiché, tu ne le manipules pas, bien qu’il existe en sous-jacent.

Selon notre point de vue, cette technologie regroupe 3 types d’outils :

  • Les outils de productivité : ils visent à optimiser l’efficacité au travail de manière collaborative ou individuelle.
  • Les outils d’automatisation : ils visent à développer et d’automatiser des tâches quotidiennes et répétitives.
  • Les outils de programmation visuelle : ils visent à concevoir des applications web, mobile ou des plateformes web à partir de blocs visuels.

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur la Programmation Visuelle.

Pour en savoir plus sur les outils de productivité et d'automatisation :

L’automatisation avec des outils NoCode

Quand automatiser mes tâches ?

Les outils de programmation visuelle

Pour développer une Web App avec un outil NoCode, nous allons utiliser une interface permettant de programmer des logiques métiers (les workflows), connectées à une base de données (mise à disposition par l’outil ou de ton choix). L’idée est d’abstraire tout le code “classique” pour rendre la programmation plus simple, interconnectée, avec moins de bugs et très évolutive.

Le développement s’effectue donc en assemblant des blocs préconçus. Pour aller plus loin, on pourra utiliser des blocs de logique plus avancés pour effectuer du paiement, de la signature électronique, de la connexion via réseaux sociaux, de la génération de PDFs, etc.

Et pour aller vraiment plus loin, on pourra développer soi-même des blocs de logique et éventuellement les mettre à disposition de la communauté pour s’entraider.

C’est vraiment nouveau ?

Eh bien non, pas du tout ! Les outils NoCode existent depuis belle lurette. 🤓

Tu te souviens des outils WYSIWYG (What You See Is What You Get - ce que vous voyez est ce que vous obtenez, in french) ? Les outils WYSIWYG, arrivés dans les années 70, proposaient une interface où il était possible de construire visuellement le résultat souhaité. Dans un premier temps, ces outils ont été beaucoup utilisés pour de mise en page des textes.

Outil WYSIWYG - Source de l'image : Wikipédia

La différence entre ces outils et le NoCode est que, maintenant, les outils de programmation visuelle sont bien plus puissants et sont surtout beaucoup plus accessibles, d’où l’engouement en ce moment pour ces outils.

Les avantages du NoCode

Un développement plus rapide

Le développement en NoCode est en moyenne 3 à 5x plus rapide que du développement “classique” et avec la promesse d’avoir moins de bugs. Vu que le projet est construit plus rapidement, il est donc proportionnellement très souvent moins cher.

Itérations plus rapides

Comme mentionné précédemment, le développement est plus rapide, permettant une itération efficiente suite à la récolte des feedbacks de ton produit. La programmation visuelle est donc idéale pour créer un MVP (mais pas que ! 😉).

MVP ou Minimum Viable Product est la version d'un produit qui permet d'obtenir un maximum de retours client avec un minimum d'effort. Le but ici est de tester le plus rapidement possible pour itérer et améliorer le produit avant une mise sur le marché plus globale après avoir atteint le fameux “market-fit”.

Plus facile à prendre en main

Les outils ont donc des fonctionnalités et des interfaces simplifiées, qui permettent d'apprendre à les utiliser sans avoir besoin d'une expertise technique spécifique très poussée.

Les inconvénients du NoCode

Il existe une limite

Après avoir abordé tout ce que l’ensemble des outils NoCode peut apporter lors du développement d’un produit digital, il faut aussi en mentionner ses limites. Selon le besoin du projet, le NoCode n’est peut-être pas la bonne voie (oui, nous sommes très clairs là-dessus). Si ton produit a besoin de fonctionnalités très avancées, peut être qu’une approche LowCode peut faire sens.

Low quoi ? LowCode est l’union du NoCode avec du code custom (code personnalisé) pour pouvoir découpler la puissance de ton produit. Tu peux trouver sur le marché des outils entièrement labellisé “LowCode”.

Courbe d’apprentissage

Oui, en effet, la prise en main est plus facile mais ça reste du développement ! Tu n’utilises pas du code traditionnel, mais tu devras travailler tous les logiques métiers qui vont avec. De plus, comme n’importe quel outil… Il va falloir apprendre.

La courbe d’apprentissage peut varier d’un outil à l’autre, de quelques semaines à quelques mois.

Si tu vises à construire ton projet en NoCode, il faut savoir prendre du temps pour apprendre à utiliser les outils que tu vas choisir pour ta stack technique.

Les possibilités avec du NoCode

Avec ces outils, il est possible de développer des produits digitaux comme :

  • Des sites web
  • Des blogs
  • Des portfolios
  • Des applications web
  • Des applications mobiles
  • Des marketplaces
  • Des outils internes
  • Des plateformes SaaS

Il y a un vaste champ des possibilités. Mais il ne faut pas oublier que selon le besoin, un peu de code pourra être nécessaire.

Les principaux outils NoCode

Bubble

Bubble.io est une plateforme NoCode qui permet de développer des web apps ou plateformes web visuellement. Pour les fonctionnalités avancées, l’ajout de code custom est possible et très facile (possibilité de créer ses propres plugins ou de les proposer sur la marketplace Bubble).

Pour en savoir plus sur Bubble :

Bubble et le RGPD

Les 5 bonnes pratiques pour démarrer ton projet sur Bubble

5 plugins Bubble pour démarrer ton projet

Webflow

Webflow est une plateforme qui permet de développer des landing pages ou des sites webs performants, SEO-friendly, permettant l’intégration de designs et d’animations modernes.

Pour en savoir plus sur Webflow :

Le SEO avec Webflow

Webflow vs Wordpress : On compare

Webflow et le responsive design

Make

Make (ex-Integromat) est une plateforme qui permet de créer des simples tâches et des scénarios (workflows) entre applications, aussi sans avoir le besoin de coder. L’outil est interconnecté avec de multiples APIs d’outils tiers, les possibilités sont très grandes.

En bref…

Le NoCode est un ensemble d’outils qui permettront de construire ton produit digital ou de résoudre tes problématiques sans utiliser de lignes de code traditionnel, de manière efficace et avec une potentielle grande autonomie.

Si tu as une équipe de développeurs ou si tu souhaites apprendre en autonomie, n’hésite pas à tester les outils mentionnés. Cela pourrait t’ouvrir des portes !

Ou si tu cherches un échange pour parler du thème, nous pouvons aussi en discuter.

Partager
Besoin de conseils ?
Dimitri te propose 30 minutes de call gratuit.
Réserver un call

La newsletter SuperForge

1 fois par mois, des interviews, des infos sur l’univers NoCode et sur l’entrepreneuriat. No spam, c’est promis.👌🏻