logo superforge
Nos projets clients
Notre expertise
L’équipe
Blog
Publié le
19
June
2023
Mise à jour le
9
minutes

WeWeb : tout savoir sur l'outil

Alicia
Birouste
François
Arbogast

WeWeb est un outil de conception d’applications ayant développé une technologie de programmation visuelle front-end puissante (aka NoCode). À l’instar de quelques outils NoCode qui tendent à tout regrouper au même endroit, WeWeb se démarque de ses concurrents par cette volonté forte de dissocier front-end et back-end.

Comment WeWeb arrive à prendre sa place dans l’univers NoCode ? Quels sont ses avantages ? Et comment bien l’utiliser ?

On te dit tout et tout de suite.

WeWeb, comment ça fonctionne ?

Comme dit plus haut, WeWeb permet de concevoir le front-end, c’est-à-dire ce que les utilisateurs voient d’une application, son interface. WeWeb doit alors se connecter avec une base de données externe et/ou plusieurs services externes. C’est une vraie volonté de la part de l’outil.

Après avoir effectué des recherches, les créateurs de l’outil se sont rendu compte que les développeurs expérimentés préféraient séparer front-end et back-end pour deux raisons :

  • Les MVP notamment, sont souvent conçus sur des outils NoCode qui les verrouillent dans des systèmes de vendor-lockin. Il est très compliqué de migrer l’applicatif et les données pour pouvoir évoluer.
  • La plupart des clients stockent déjà leurs données sur un outil, ils ne souhaitent pas forcément les (re)copier dans un SaaS.

WeWeb répond à ses deux enjeux et ajoute bien d’autres qualités à son arc.

l'éditeur de weweb frontend
Vue de l’éditeur de WeWeb lors de la construction du front-end d’une application

Des exemples d’applications construites en WeWeb

On peut construire des produits tels que :

  • Des SaaS : cocoleads ou encore checkset.
  • Des plateformes d’apprentissage : wewebacademy (évidemment !).
  • Des portails de suivi de streaming qui génèrent beaucoup d’utilisateurs : stream+.

Découvre notre interview avec Joyce Kettering

Les avantages de WeWeb

WeWeb promet une création d’application 10 fois plus rapide en ne construisant que le front-end grâce à des fonctionnalités accessibles et utiles. Toutes ses fonctionnalités en font un sérieux concurrent à Bubble notamment. Les deux outils n’abordent cependant pas les mêmes visions et comme souvent, c’est le projet qui va déterminer la nature de l’outil à utiliser. Voici les principales fonctionnalités liées aux avantages :

L’éditeur visuel

Comme la majorité des outils utilisant le NoCode, WeWeb offre une interface de programmation visuelle très intuitive sous forme de glisser-déposer, inspirée de Webflow. L’outil met à disposition une très vaste bibliothèque de blocs préconstruits. Ce qui permet une grande liberté de conception en matière de design. Sa puissance autorise la création de composants customs ou personnalisés et permet alors la reproduction de maquettes au pixel près.

bibliotèque de composants weweb
Visualisation de la bibliothèque de composants disponibles

Les workflows

On peut créer des logiques métier avancées avec des actions et des workflows construits en NoCode, donc de manière très simple. Ces bibliothèques d’actions peuvent être combinées et on peut ajouter des conditions pour aller encore plus loin.

Par exemple : Quand je clique sur tel bouton, je souhaite que l’application :

  1. Effectue un call API pour enregistrer la donnée.
  2. Redirige l’utilisateur vers la page d’accueil, sous condition que tel champ soit rempli, sinon cela génère un message d’erreur.

Les intégrations

WeWeb propose deux types d’intégrations :

  • Les intégrations natives qui permettent d’intégrer des API populaires : telles que Xano, Airtable, Supabase, etc.
  • Les intégrations d’API tierces : avec n’importe quelle API.

La sécurité

WeWeb propose jusqu’à 6 méthodes d’authentification native afin de protéger les données sensibles grâce aux meilleures solutions du marché. Il permet aussi de protéger les pages en fonction des rôles et des autorisations des utilisateurs.

C’est un gros point fort, la sécurité est souvent pointée du doigt dans les conceptions en NoCode. Même en sachant que les failles en sécurité sont la plupart du temps du ressort de l’humain, c’est rassurant de savoir que du côté de l’outil, le nécessaire est fait.

Le responsive design

Comme la plupart des ses concurrents, WeWeb offre une très bonne expérience responsive aux utilisateurs des applications construites via l’outil. Son système de flexbox permet d’adapter les interfaces et le contenu de l’application à différents appareils et tailles d’écran.

De quoi optimiser l’expérience utilisateur et le référencement.

La WeWeb Academy

WeWeb propose des cours en ligne afin d’apprendre à maîtriser l’outil. C’est un vrai plus pour se former ou encore faire progresser sa courbe d’apprentissage. De plus, on peut trouver directement de l’aide grâce à la communauté disponible par le biais de l’académie.

D’autres fonctionnalités très bien pensées comme :

  • La possibilité de déployer son application sur sa propre infrastructure en exportant le code (WeWeb génère une application en vue.js).
  • La possibilité de construire une PWA qui permet d’installer l’application sur son téléphone.
  • La mise à disposition d'UI kit prêts à l’emploi ou d’UI kit à concevoir soi-même. Bonus : c’est aussi possible pour les workflows.
  • La possibilité de customiser l’ensemble avec du code traditionnel pour aller plus loin (LowCode).

Les inconvénients de WeWeb

Parce qu’il faut bien en trouver, même si on aime beaucoup l’outil.

Les manques liés au premier plan payant

Pour l’instant avec ce plan, impossible d’avoir accès à un environnement de test pour tester l’application avant de la pousser en live. En live signifie qu’elle est sur un serveur de production et que tout le monde peut y avoir accès. Cela induit qu’on ne peut tester l’application qu’en conditions réelles, donc une fois déployée.

C’est problématique surtout lorsque le projet se développe en continu et aussi dans le cas d’un bug par exemple qui se retrouvait directement exposé en live.

Encore plus problématique, on ne peut pas revenir sur la version d’avant s’il y a un souci.

Le manque de plugins disponibles

L’outil est jeune par rapport à d’autres outils implantés depuis quelques années déjà. Il manque encore d’une bibliothèque de plugins capable de rivaliser avec les mastodontes tels que Bubble ou Webflow par exemple.

Cependant, pour remédier à ce manque, on peut demander à WeWeb de créer un plugin spécifique ou bien le construire soi-même et l’intégrer. Pratique !

Le prix de WeWeb

La tarification s’axe sur plusieurs plans :

  • Le plan projet qu’il faut prendre pour construire et déployer l’application.
  • Le plan workspace si l’on a besoin de sièges d’éditeurs supplémentaires pour la conception. De base l’outil en propose un gratuitement.

Il existe en plus une tarification agence, pour les professionnels qui comme nous, travaillent sur l’outil. Le nombre de plugins intégrés et le nombre de visites mensuelles de l’application doivent être considérés pour savoir quel plan choisir.

À ce prix, il ne faudra pas oublier d’ajouter celui de l’outil back-end dans tes prévisions budgétaires. En somme, cela peut coûter plus cher qu’un outil tout en un.

Conclure sur WeWeb

WeWeb s’impose comme un outil puissant et accessible. L’outil prend le parti de dissocier back-end, front-end et se concentre sur les connexions avec diverses sources. Par ce biais, la courbe d’apprentissage est plus complexe mais permet de déployer des applications puissantes.

La frontière entre le code et le NoCode n’a jamais été aussi mince, tout en gardant le concept de programmation visuelle au cœur de son éditeur. Une belle prouesse.

Tu l’auras compris, le choix de l’outil dépendra du projet à construire (comme toujours). Si tu hésites ou si tu as des questions, nous sommes présents pour t’aiguiller.

Partager
Besoin de conseils ?
Dimitri te propose 30 minutes de call gratuit.
Réserver un call

La newsletter SuperForge

1 fois par mois, des interviews, des infos sur l’univers NoCode et sur l’entrepreneuriat. No spam, c’est promis.👌🏻