logo superforge
Nos projets clients
Notre expertise
L’équipe
Blog
Publié le
27
November
2023
Mise à jour le
5
minutes

Landing page : l’alliée idéale à ton MVP

Alicia
Birouste

Le MVP est devenu le chouchou des start-up. Version minimale du produit, composée des fonctionnalités les plus importantes, il permet de valider un concept business. Cette validation s’effectue après le lancement du MVP sur son marché et le retour des premiers utilisateurs.

Comment s’assurer que son existence soit visible pour les utilisateurs ? Comment communiquer autour de sa mise sur le marché ? Et si la solution résidait dans la création d’une landing page associée…

Découvrons comment la landing page peut être l’alliée idéale de ton MVP.

Définition et objectif du MVP

Le MVP (Minimum Viable Product) est par définition une première version très légère du produit. Il ne se compose que des fonctionnalités rudimentaires nécessaires pour être utilisé par les utilisateurs cibles tout en restant suffisamment tangible pour le rendre concret aux yeux de ces mêmes utilisateurs.

En bref, il s’agit d’une version fonctionnelle qui se suffit à elle-même et qui peut être grandement améliorée.

Imaginons par exemple que ton idée business soit la création d’une plateforme de mise en relation d’artistes qui leur permettrait de collaborer sur des projets artistiques. Tes fonctionnalités essentielles seraient la création du profil de l’artiste, une fonction de recherche pour trouver des collaborateurs, un système de messagerie et la présentation des projets collaboratifs.

L’objectif du MVP est simple : Tester le marché rapidement, récolter des données à analyser en vue d’itérer.

Le fait de se concentrer sur des fonctionnalités basiques permet de le construire et de le développer très vite et à moindre coût.

Ainsi, on peut se faire une idée de son concept business sans avoir à dépenser des fortunes pour un produit final qui ne trouverait pas preneur. Tu comprends bien que pour que cela fonctionne, il te faut donc des utilisateurs. C’est là que la landing page entre dans la partie.

Tu as un doute sur ce que tu es en train de construire ?
Tu peux lire La différence entre POC, MVP et prototype.

Définition et objectifs de la landing page

La landing page est une page web autonome. Elle est une réponse à une volonté de recherche précise et se différencie du site web par l’idée qu’elle ne remplit qu’un seul objectif ciblé.

En marketing, elle est d’ailleurs très souvent utilisée pour un objectif de conversion.

Son objectif varie donc en fonction de la stratégie marketing derrière. On peut par exemple vouloir récolter des données ou des inscriptions, vendre un produit ou encore promouvoir un service.

La bonne nouvelle, c’est qu’on peut en cumuler plusieurs. Et oui, il peut exister autant de landing pages que d’objectifs.

Site web ou landing page, tu hésites encore ?
Tu peux lire Landing page ou site web, quelles différences.

Je récapitule. D’un côté on a une idée à tester et de l’autre, un système qui permet de créer un lien avec le public.

La landing page va être un moyen d’amener le concept du MVP à rencontrer son public cible.

Quels sont les avantages de la construction d’une landing page pour ton MVP ?

Créer une landing page possède bien des bénéfices avant le lancement de ton MVP.

Créer un lien de promotion

Pour rappel, tu n’as pas encore de site web. Cette landing page va être la première étape et te permettra de parler de ton produit auprès du public. À ce sujet, souviens-toi que la première impression doit être la bonne, surtout sur le web où la concurrence est rude. Il existe de nombreux outils NoCode qui permettent de construire une landing page. Même si notre préférence va à Webflow, l’important reste de concevoir une interface visuelle soignée qui renforce la crédibilité de ton produit dès le départ.

Découvre notre Agence Webflow pour la création de landing page.

Tester son audience clé

La landing page est un indicateur fiable de l’intérêt du public cible pour ton idée. Elle te permet de récolter des données grâce à l’intégration de boutons d’actions (les fameux call-to-action tels que formulaires d’inscription ou téléchargements par exemple) et donc de mesurer le nombre de visiteurs intéressés par ton produit en devenir et ta proposition de valeur. Cette récolte de données tangible t’offre une vue du marché avant même le lancement du MVP. Mieux, elle te permet de pivoter et de t’ajuster au besoin en fonction des résultats dans le temps.

Acquérir des clients potentiels

L’idée ici, est de générer du trafic vers ta landing page. D’élargir un peu la cible en quelque sorte, en fournissant des informations sur le produit à travers la landing page, à tous ceux qui pourraient être intéressés par ton MVP. Mettre en place des partenariats avec des influenceurs pertinents sur ton secteur, développer ses réseaux sociaux pour créer du lien et se rendre visible, opter pour le référencement sur les moteurs de recherche (avec du SEO, SEA, SMO par exemple) sont autant de stratégies valables.

Valider ton idée

L’ensemble de tout ce qui précède peut logiquement t’aider à valider ton idée. Si tu obtiens beaucoup de conversions sur ta landing page (à toi de définir à quoi correspond la conversion), c’est que ton MVP à des chances de trouver des clients à terme.

A contrario, si malgré le trafic il y a peu de conversions, c’est qu’il existe peut-être un problème dans ta proposition de valeur. Lorsque l’on a une idée, on peut être biaisé et songer qu’elle est forcément bonne. “Est-ce que mon produit répond à une problématique ?”, “Est-ce que mon produit résout une douleur ?”, “Quel est le job que doit réaliser mon produit ?” sont des questions à se poser. Si les métriques montrent un désintérêt envers le MVP c’est qu’il faut peut-être pivoter et revoir la proposition de valeur, la landing page ou le public cible.

Collecter des données et itérer

Il est possible d’analyser ton trafic grâce à Google Analytics. D’autres outils comme Hotjar ou Smartlook par exemple, permet de réaliser des heatmap, c’est-à-dire de suivre le parcours utilisateur sur ta page et de découvrir quels sont les boutons ou les zones jugés plus intéressants par l’internaute.

On peut également faire du A/B testing, en générant plusieurs landing page et en changeant la mise en page du parcours ou bien le wording par exemple. Tester plusieurs pages pour en réaliser une nouvelle, véritable condensé de ce qui fonctionne dans les autres peut vraiment être intéressant.

En collectant en plus des adresses mails, tu peux te constituer une base de données de leads intéressé par ton MVP. En plus de te construire une audience, tu peux aussi solliciter des retours de tes utilisateurs potentiels.

Économiser du temps et des coûts

C’est un avantage non négligeable ! Construire cette alliance idéale en NoCode te fera économiser du temps et de l’argent en comparaison à de la programmation traditionnelle.

Ce qui peut te permettre d’investir cet argent économisé ailleurs, comme par exemple dans l’UX pour le développement du MVP.

Pour conclure, nous pouvons dire que combiner le MVP avec la landing page est une option à privilégier. Outre le fait que l’association des deux permet de gagner du temps et de l’argent, la landing page soutient le rôle du MVP dans ta stratégie business. Elle te permet de récolter de précieuses données et de t’assurer que ton produit trouvera sa place dans le marché ciblé. Il ne faut pas oublier cependant, que ces méthodes itératives se construisent en continu grâce à l’analyse pertinente des données. Et oui, le MVP peut évoluer suite aux feedbacks, ce qui induira une évolution notable de la landing page et ainsi de suite.

Partager
Besoin de conseils ?
Dimitri te propose 30 minutes de call gratuit.
Réserver un call

La newsletter SuperForge

1 fois par mois, des interviews, des infos sur l’univers NoCode et sur l’entrepreneuriat. No spam, c’est promis.👌🏻